🖤 Tétéecâlin matinale au lit (avant la dégustation de vins pour le mariage, ohlala oh non trop dur ce début de weekend 😁😁🍷)



EDIT car le sujet alcool ramène sur le tapis l'un des mythes sur l'allaitement ("zéro alcool si tu allaites"). Voilà la traduction rapide d'une explication simplifiée du Dr Newman (LLL a aussi un dossier sur le sujet et on retrouve ce mythe dans "more breastfeeding myths" sur LLL en position numéro 5 des plus gros mythes sur l'allaitement, juste après le fameux "pas de cigarette si tu allaites") "Je reposte sur l'alcool et l'allaitement. Puisque que les vacances sont imminentes, voire même ont commencé, beaucoup d'entre vous veulent boire un peu d'alcool. Vous n'avez pas à tirer et jeter (une terrible expression) après et vous n'avez pas à attendre un certain temps avant votre dernier verre pour pouvoir recommencer à allaiter. Le taux d'alcool contenu dans le lait est minuscule et ne risque pas de blesser votre bébé. [...] En pensant de cette façon, dans beaucoup de juridictions, vous n'êtes pas apte à conduire si vous avez plus de 0.05% d'alcool dans le sang (environ 2 verres). L'alcool se retrouve dans le lait de la même façon que dans le sang. Donc si vous avez 0.05% d'alcool dans le sang vous avez 0.05% d'alcool dans le lait et quand il se dégrade dans votre sang il se dégrade dans votre lait. Même les bières non alcoolisées vendues dans mon super marché contiennent 0.6% d'alcool, donc c'est 10 fois plus que votre lait s'il contient 0.05% d'alcool.
Je ne suis pas en train de dire que c'est bon de se bourrer la gueule parce que si vous allaitez, vous ne devez pas laisser tomber le bébé, mais le problème est votre coordination et pas la quantité d'alcool dans votre sang. "

Retour à l'accueil