Allez, je démarre le top 10 des nouvelles lectures de Rose depuis cet été !
 
Je commence avec Abracadanoir, moi je vois dans le noir de N. Laurent et S. Bravi. Cet ouvrage nous a beaucoup aidé et nous aide encore énormément à discuter de la peur du noir. Et oui Rose comme beaucoup d'individus a peur du noir (notez que je dis individus et pas enfants... j'ai moi même encore souvent peur du noir ! Bon ma passion pour les films d'horreur ne doit pas aider 😅). "Abracadanoir" est un album très intéressant car il ne minimise absolument pas la peur du noir. Pas de "ce n'est rien", "ça ne fait pas peur" ou autre truc du style. Le narrateur est un enfant qui explique qu'il a peur du noir. Pas du bleu, pas du jaune, pas du rouge etc (l'occasion de revoir les couleurs 😉), juste du noir. Il essaie de réfléchir à pourquoi il n'a peur que du noir et en vient à la conclusion que c'est parce qu'on ne peut rien y voir. La preuve, il n'a pas peur des parapluies noirs, des feutres noirs ou du chocolat noir, juste du noir du soir. Il essaie donc de se concentrer très fort pour imaginer des formes familières, rigolotes et colorées dans ce noir qui l'effraie. Il finit par imaginer des papillons, des lapins, des bateaux, des fleurs.. jusqu'à s'endormir. Il a "transformé le noir en rêve". C'est en général exactement ce que je fais moi-même quand j'ai trop peur (j'assume totalement !) et je n'avais jamais pensé à donner des billes comme ça a Rose sur ce qu'elle pouvait faire avec son imagination quand elle se sentait débordée par l'effroi. C'est un livre qu'elle aime beaucoup. Je le recommande vraiment.
Top 12 littérature (31 mois)
Le visage de Mamina, de Simona Ciraolo
 
On fête l'anniversaire de Mamina, une super grand-mère. Sa petite fille a parfois du mal à savoir ce que sa mamie pense, si elle est contente ou déçue, fatiguée ou non, parce que son visage est recouvert de petits traits que Mamina appelle ses rides. Lorsque sa petite fille lui demande si ça la gêne, elle bondit ; oh non ! Chaque ride représente un moment de sa vie, ce sont ses souvenirs qui sont inscrits sur son visage. Et c'est ainsi, que ride par ride, on plonge dans la vie de Mamina, de ses instants les plus heureux comme les plus tristes. Le livre se referme sur sa ride la plus récente, quand elle a rencontré sa petite fille... Un très joli message, magnifiquement illustré.
Top 12 littérature (31 mois)
Les bobos des animaux, Henning Löhlein et Bernd Penners
 
Rose l'adore ! En gros, cinq animaux se sont fait mal. On apprend comment (en tombant, en sautant..), puis l'enfant pour chaque animal est invité à souffler sur le bobo, mettre un pansement rigolo, faire un petit bisou et un câlin. Rose adore. Les pansements sont censés être repositionnables à l'infini ET lavables, bon pour l'infini on n'en est pas encore là mais après avoir tenté de soigner nos deux chats je peux vous jurer qu'ils sont bel et bien lavables et qu'ils ne perdent rien en côté collant !
Rose voulait souvent jouer avec nos pansements et ca me gênait un peu, toujours peur qu'elles les utilise tous et que pile le jour où on en ai besoin il n'y ai plus rien.. avec ce bouquin le souci est réglé ! En plus pour elle qui se fait appeller "petite fille docteur Rose" (pas faute de lui dire "doctoresse" 😪😁) elle s'éclate à soigner tous ces animaux.
J'apprécie également le fait que la fin du livre rappelle à l'enfant comment s'occuper d'une plaie si jamais il/elle se fait mal et insiste sur la nécessité de toujours bien nettoyer avant de mettre un pansement.
Le seul point noir de cet ouvrage selon moi: le fait que l'on doive sans cesse faire des allers-retours vers la 1ère page pour aller prendre chaque pansement. Ça aurait été plus pratique de les mettre directement sur la bonne double-page. MAIS d'un autre côté ça permet une activité supplémentaire puisque l'enfant doit chercher le bon pansement parmi le lot.. donc bon, au final ce choix peut se défendre.
En bref je recommande quand même vivement !
Top 12 littérature (31 mois)
Le livre qui dort, Ramadier & Bourgeau.
 
Un drôle de petit livre qui casse les codes ! L'objet livre est le personnage principal, et il a terriblement envie de dormir. L'enfant est invité à lui demandé s'il a bien fait pipi ou s'il a bien brossé ses dents, à le border sous sa couette, à lui faire un bisou de bonne nuit, à éteindre la lumière.. et sur chaque page, les "yeux" du livre se referment un peu plus, jusqu'à la dernière double page où il s'endort, et où l'enfant doit refermer la couverture tout doucement pour ne pas le réveiller. Rose l'aime beaucoup !
Top 12 littérature (31 mois)
Mais que fait ce bébé, Béatrice Fontanel
 
Rose eu un gros coup de coeur pour ce livre déniché à la bibliothèque, et moi aussi ! Il regroupe une petite centaine de reproductions de tableaux plus ou moins célèbres (la plupart issus de la culture judéochrétienne), "réinventés" et classés en plusieurs catégories (l'allaitement, les balades, le bain, le sommeil etc). Le thème bien connu de la Vierge à l'Enfant par exemple sert de support pour illustrer l'allaitement. La Fuite en Egypte illustre les balades de bébé. Etc. On a adoré. Je remarque qu'en général Rose est très sensible aux tableaux, comme beaucoup d'enfants d'ailleurs. Cet ouvrage me rappelle le livre "Seins", présenté précédemment sur le blog et que l'on aime toujours autant regarder 😊
Top 12 littérature (31 mois)
Libérez-nous, Patrick Georges
 
Un livre que je vous avais déjà montré et qui a totalement sa place dans les nouveaux favoris de Rose ! La lectrice / le lecteur est invité•e, par un jeu de pages transparentes, à libérer des animaux : des parcs aquatiques, des zoos, des cirques, des élevages intensifs, des filets de pêche... C'est un ouvrage sans texte, donc libre à chacun de dévoiler ce qu'il souhaite pour accompagner l'enfant dans sa lecture. Un bel ouvrage invitant à l'antispécisme et au respect inconditionnel de toutes les vies 🙌
Top 12 littérature (31 mois)
L'école Maternelle, Collection "Mes ptits docs"
 
Rose adore cette collection, que j'avais déjà présentée lors d'une précédente liste de bouquins favoris avec l'ouvrage "Chez le Docteur' il me semble.
Carton plein pour celui ci aussi, qui comme le titre l'indique traite de l'école maternelle. Je le trouve très bien fait personnellement, il décrit bien les différents temps forts d'une journée à l'école (y compris lorsque l'enseignante doit préparer sa journée !) et les illustrations sont chouettes. Il est particulièrement axé sur la rentrée en petite section. Ici, depuis l'inscription à l'école, on le lit en boucle ! Rose semble rassurée de savoir exactement ce qui l'attend. On joue également beaucoup à l'école avec ses petits bonshommes de bois 👫
Top 12 littérature (31 mois)
C'est quoi le sommeil, éditions Usborne
 
Livre trouvé totalement par hasard chez Book Off (si vous ne connaissez pas cette chaine de magasins je vous la conseille fortement ! Livres d'occasions en état neuf pour 1€ pièce, ou le paradis de tous les accros à la littérature 🙌), Rose l'adore !
Comme le titre le laisse deviner il s'agit d'un ouvrage explicatif sur le sommeil. Les rabats à soulever le rendent très ludique pour les enfants et personnellement je le trouve très bien fait (sauf la page sur les bébés, qui montre un nouveau né seul dans son lit-cage, en pleurs avec la légende  "les bébés ont du mal a dormir toute la nuit".. je rajoute à l'oral "surtout quand ils ne peuvent pas dormir avec leurs parents" c'est plus fort que moi 🤣). Bref mais sinon je le trouve vraiment top, il aborde les différentes phases du sommeil, les rêves, les cauchemars, pourquoi doit-on dormir, est-ce que tout le monde dort la nuit, les spécificités du sommeil de chacun (je ne savais pas que les poissons rouges dormaient les yeux ouverts perso), que se passe-t-il quand on ne dort pas assez etc.. Un ouvrage vraiment complet, un peu technique mais néanmoins tout à fait abordable dès 2.5/3 ans je trouve. Par ailleurs il n'est pas du tout moralisateur ni adultiste, et c'est fort appréciable!
Top 12 littérature (31 mois)
Au lit, Astrid Desbordes & Pauline Martin
 
Si vous avez suivi mes premiers articles littérature de jeunesse, vous savez qu'on adore cette autrice ainsi que cette illustratrice !
Cet ouvrage est absolument adorable et nous fait tous beaucoup rire. C'est le moment d'aller se coucher pour Archibald : sa maman lui lit une histoire, l'embrasse et lui souhaite une bonne nuit. Archibald acquiesce puis rallume la lumière et sort son petit train. 1h plus tard son papa vient lui lire une deuxième puis une troisième histoire et lui souhaite une bonne nuit. Archibald rallume la lumière et retourne jouer avec son petit train. Une heure plus tard sa maman revient en lui expliquant qu'il est très tard et qu'elle reste avec lui jusqu'à ce qu'il s'endormir si ça le rassure. Archibald ferme un oeil, sa maman s'en va et il retourne jouer. Toute sa famille va ainsi se succéder dans sa chambre pour l'aider à s'endormir (Papa, Maman, Mamita, la cousine américaine de Mamita au téléphone..) et ils vont tous s'endormir un à un ; la maman dans le lit d'Archibald, le papa dans un fauteuil sous une montagne de doudou en lisant un livre qui explique comment endormir un enfant, Mamita sur le canapé au téléphone... À 4h du matin, le train d'Archibald entre enfin en gare, mais il doit ranger les doudous sortis par le papa, border sa maman, éteindre le téléphone de Mamita avant de pouvoir enfin aller se coucher... dans le lit de ses parents, avec sa petite soeur. Il est dépité : "C'est toujours pareil dans cette famille, personne ne dort dans son lit et après ils s'étonnent d'être fatigués!" Il se glisse sous la couette et "comme toujours, je me suis endormi immédiatement."
On le connait par coeur mais on ne s'en lasse pas ! Un vrai livre à sourires avec en plus une fin très logique : Archibald devait finir sa mission de conducteur de train avant d'aller se coucher tout simplement ! Y'a des choses qui n'attendent pas 😁
Top 12 littérature (31 mois)
Je t'aimerai toujours, quoi qu'il arrive... , Debi Gliori.
 
Un superbe livre sur l'amour inconditionnel qui guérit tous les maux, et plus spécifiquement sur l'amour maternel (il n'y a pas de papa dans cet ouvrage). Petit Renard rentre chez lui et traverse une sacrée tempête émotionnelle. Il crie, il casse, il cogne, il renverse, il jette... Sa maman lui dit donc qu'il fait un caprice et qu'elle n'aime pas les enfants capricieux et l'envoie au coin. Fin. JE DÉCONNE évidemment 😱😂 Donc sa maman lui demande calmement ce qui se passe pour lui, et Petit Renard lui répond qu'il est un vilain petit renard et que personne PERSONNE ne l'aime. "Oh, vilain ou non, je t'aimerai toujours, quoi qu'il arrive", répond sa maman. Tout en réparant avec elle les dégâts causés par l'épisode de colère, Petit Renard va chercher à savoir si ce "quoi qu'il arrive" est réel et si l'amour de sa maman est vraiment sans conditions. "Et si j'étais un gros crocodile ?!" "Et si j'étais une mouche ?" "Et si l'amour s'abîme, se casse ou se déchire ?" Etc.
Pour finir avec "Mais que se passerait-il si j'étais loin de toi ? M'aimerais-tu encore ?" Et la réponse de sa maman qui me tire toujours une larme : "Regarde comme les étoiles brillent. Pourtant certaines sont mortes il y a longtemps déjà. Mais elles éclairent encore le ciel, chaque nuit. Écoute ma chanson, l'amour ne meurt jamais. Quoi qu'il arrive, je t'aimerai..."
Une merveille d'amour.
Top 12 littérature (31 mois)
Le livre noir des couleurs, Menena Cottin & Rosana Faría
 
Un livre qui m'a été conseillé par l'une d'entre vous (je n'ai plus le pseudo 😭), que j'ai pu dénicher d'occasion et qui a tout de suite énormément plu à Rose. C'est un ouvrage entièrement noir à l'exception des écritures, blanches. La lectrice / le lecteur est invité•e à (re)découvrir les couleurs aux côtés de Thomas, qui est non-voyant. Thomas connaît néanmoins toutes les couleurs et est capable de les décrire avec justesse, parce qu'après tout on ne voit pas qu'avec les yeux. Par exemple, pour lui le noir c'est la douceur des cheveux de sa maman. Le vert, c'est l'odeur de l'herbe fraîchement coupée. Le rouge est acide comme une fraise bien juteuse... Chaque page est retranscrite en braille et les illustrations noires sur noir sont à découvrir du bout des doigts. Pour les curieu•x•ses, l'histoire du braille ainsi que l'alphabet complet sont à découvrir à la fin du livre. Parce que l'on est tous différents, parce que l'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne, ce genre d'ouvrage est un vrai souffle d'air frais dans une bibliothèque pour tout-petits.
Top 12 littérature (31 mois)
La découverte de Petit-Bond, Max Velthuijs.
 
C'est Rose qui a choisi cet ouvrage à la bibliothèque et elle voulait à tout prix le ramener à la maison. Son contenu m'a au début choquée, parce que je ne m'y attendais pas du tout, mais finalement, avec le recul, je le trouve vraiment chouette. C'est un ouvrage de littérature jeunesse qui aborde la mort, à travers la mort d'un oiseau. Il nous est déjà arrivé de croiser des animaux morts et effectivement j'ai eu du mal à verbaliser face à Rose qui me demandait des explications, j'aurais aimé avoir ce bouquin dans les mains. Petit-Bond trouve un merle immobile au sol et ramène ses ami•e•s afin de comprendre pourquoi il ne bouge plus. Est-ce qu'il dort ? Est-ce qu'il est malade ? Finalement, l'un d'entre eux comprend : le merle est mort. Il explique que tout le monde meurt, souvent quand on devient très vieux. Le discours n'est pas anxiogène, c'est très bien amené. Les amis décident d'enterrer le merle et de lui trouver une jolie stèle. D'abord prostrés, ils finissent par reprendre le cours de leur vie en jouant à chat. Petit-Bond conclut : "La vie est formidable !"
Sur le chemin du retour, un nouveau merle chante...
Je le trouve vraiment doux, bien fait, pas angoissant, et j'apprécie énormément la conclusion : la vie est formidable. La mort fait partie de la vie... et même après un deuil, la vie continue.
Top 12 littérature (31 mois)
Retour à l'accueil